Créer un site internet

UFFHEIM

Lundi 24 MARS 2018

Un cours de greffe sur table

Les cours de taille se poursuivent à Uffheim. Cette fois, non pas dans le verger école ou dans un verger d’un membre, mais au domicile de l’un des trois moniteurs, Georges Herter, vice-président de l’association Métiers et savoirs d’antan.

Pour la cinquième année consécutive, le thème retenu a été celui de l’initiation à la greffe dite sur table : « il s’agit de prendre le porte-greffe, d’y adapter le fruitier définitif. » D’autant que l’association présidée par André Ribstein a fait l’acquisition d’un certain nombre de porte-greffe, soit des sélections afin de donner des arbres de type « haie fruitière ». Ce sont les variétés de pommiers qui ont été plébiscités. « À un prix défiant toute concurrence. » Pour Pascal, membre de l’association, « les arbres c’est un peu comme des gamins. Il faut s’imposer dès le départ ». On sélectionne, on charpente. Trois à ans plus tard, les premiers fruits sont là !

Il reste à présent aux membres actifs des Métiers et savoirs d’antan à tailler les branches du verger école de la rue de Magstatt. La saison hivernale et ses soins portés aux arbres auront alors pris fin. Le printemps sera là : « Et si cette année il pouvait éviter de nous apporter les gelées fatales de l’an dernier… », souhaite André Ribstein

Le 26/03/2018 05:00 par Paul-Bernard Munch

2018 03 26 un cours de greffe sur table dsc 9276

2018 03 26 un cours de greffe sur table dsc 9271

https://c.lalsace.fr/haut-rhin/2018/03/26/un-cours-de-greffe-sur-table

 

 

Première taille d’hiver Uffheim MSA

UFFHEIM

Samedi 10 FEVRIER 2018

Première taille d’hiver

L’association Métiers et savoir d’antan d’Uffheim organise son premier cours de taille d’hiver sur arbres fruitiers ce samedi.

UFFHEIM

Le 07/02/2018 05:00 par Jean-Christophe Meyer 

 

Premiere taille d hiver 1518610059

 

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2018/02/07/premiere-taille-d-hiver

Petit arbre fruitier deviendra grand Uffheim MSA

UFFHEIM

Samedi 21 MARS 2015

Petit arbre fruitier deviendra grand

 

Les arboriculteurs d’Uffheim, sous la houlette du formateur Georges Herter, ont convié le public à un cours de greffe d’arbres fruitiers. Pas besoin de posséder des arbres ou d’avoir des connaissances en la matière pour y assister. Bien au contraire. Les conseils sont si bien donnés que même les néophytes s’y retrouvent.

2015 03 21 cours de greffe msa 03 

Georges Herter (à droite) présente les porte-greffes fruitiers qui accueilleront les greffons.

Photos L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 04

Le greffon doit être du même diamètre que le porte-greffe.

Photo L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 06

Porte-greffe et greffon sont ensuite taillés en biseau.

Photo L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 05

Après le biseautage, faire une en- taille aux deux tiers pour pouvoir insérer le greffon dans le porte-greffe.

Photo L’Alsace/N.M.

Capture d e cran 2015 03 26 a 18 59 33 

Une fois greffon et porte-greffe insérés l’un dans l’autre, un élastique dégradable les maintient.

Photo L’Alsace/N.M.

certes plus délicat qu’un arbre fruitier qui grandit à température ambiante. Les agrumes ne supportent pas des températures négatives. »

Assouvir sa curiosité

Pierrette, de Saint-Louis, est venue pour assouvir sa curiosité. « Je n’ai pas d’arbres fruitiers, mais je suis très nature et j’adore jardiner. Mais je n’ai pas beaucoup de place. Si j’en avais plus, j’aurais alors beaucoup d’arbres ! » Mais ce qu’elle a appris ce jour-là ne restera pas lettre morte. « Je vais transmettre ces bons conseils à ma famille, à mon entourage. »

Louise et Gérard, d’Uffheim, n’y connaissent pas grand-chose non plus, « mais cela nous intéresse. Nous sommes membres passifs de l’association d’arboriculture. Nous avons des arbres fruitiers, mais nous n’avons jamais réussi à avoir une grande récolte », racontent-ils en riant. Qu’importe, il reste de quoi faire plaisir aux petits-enfants avec de succulentes tartes « Et je fais aussi des confitures, entre 10 et 15 kg par an. Au moins, on sait ce qu’on a et ce qu’on mange ! »

Marie et Vincent, jeune couple d’Uffheim, ont un jardin encore nu pour l’instant. Mais avant qu’il ne se transforme en jungle, ils sont venus écouter les conseils des arboriculteurs. « On voudrait planter quelques arbres, mais on ne sait pas trop comment les entretenir. » Du coup, leurs parents les ont incités à venir faire un tour chez les arboriculteurs. C’est avec beaucoup d’attention que tout ce petit groupe a écouté Georges Herter dispenser ses précieux conseils, démonstration à l’appui, d’une greffe à l’anglaise compliquée.

SURFER http : http://uffheim-metiers-et-savoir-d-antan.e-monsite.com

 

 

Apprendre à greffe ses variétés de fruits 21.03.2015

 

UFFHEIM

Un stage de greffage sur porte-greffe est prévu samedi à Uffheim. DR

Le 19/03/2015

Un stage de greffage sur porte greffe est prevu samedi a uffheim dr

Un stage de greffage sur porte-greffe est prévu samedi à Uffheim. DR

 

 

A fin de maintenir la biodiversité fruitière, l’association Métiers et savoir d’antan organise un stage de greffage sur porte-greffe. Les arbres fruitiers de variétés anciennes et locales constituent des éléments marquants des paysages et de la culture et sont importants pour la faune locale. Leur conservation est un enjeu patrimonial considérable. La greffe sur végétaux a été inventée par les Chinois il y a plusieurs milliers d’années. Les Grecs et les Romains ont importé la technique en Europe et nombreux sont les auteurs de l’antiquité à avoir écrit des manuels destinés à diffuser la technique au plus grand nombre. C’est par la volonté de chacun que la pérennité des variétés de fruits locales peut être sauvegardée. L’association propose d’initier aux différentes techniques de greffe des arbres fruitiers et spécialement la technique du « greffage sur table ». Les porte-greffes et les greffons seront mis à disposition par l’association. Une occasion de créer son propre arbre fruitier, sa variété personnelle. Ceux qui disposent de greffons qu’ils souhaitent replanter chez eux pourront les apporter.

Y ALLER Samedi 21 mars, à partir de 14 h, à Uffheim au 9, rue du Burggraben, chez Georges Herter. La formation est gratuite. Renseignements au 06.07.97.29.97 ou ribstein.andre@orange.fr ou sur le web : uffheim-metiers-et-savoir-d’antan.emonsite.com

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2015/03/19/apprendre-a-greffer-ses-varietes-de-fruits

La première saison est lancée à Uffheim 13.07.2014

 

TRADITIONS Distillation : la première saison est lancée à Uffheim

Voici quelques mois était inauguré le nouveau centre de distillation d’Uffheim. Cet été, les membres de l’association Métiers et savoirs d’antan attendent de pied ferme la première saison pleine de leur installation.

Le 13/07/2014 05:00 par Texte et photos : Jean-Christophe Meyer
André Ribstein présente une photo de 1947, une scène de distillation à la Mattenmühle. Il est fier que la tradition de distillation se soit transmise à Uffheim, avec la première saison du Brannhislé !
André Ribstein présente une photo de 1947, une scène de distillation à la Mattenmühle. Il est fier que la tradition de distillation se soit transmise à Uffheim, avec la première saison du Brannhislé !

Les plus

« Nous voulions remotiver les gens, leur dire ce qu’on fait. C’est en ce moment la période de mise en fût des cerises, notamment, en attendant les quetsches et les mirabelles. Il y en a beaucoup, même si elles sont assez véreuses » , précise Georges Herter, de l’association Métiers et savoirs d’antan, à Uffheim. Et de citer les « Waldnerkirschen » , qui sont très bonnes, une « variété locale et très ancienne, parfaite pour le schnaps. Elles sont noires, petites et juteuses. » 

La mise en fût ? Pour permettre la fermentation des fruits, avant distillation, bien sûr. Car Métiers et savoirs d’antan dispose désormais d’un centre de distillation, à Uffheim, à deux pas de la mairie. Il était auparavant à Muespach. « Un de nos membres a déjà travaillé là-bas. Nous profitons donc de son retour d’expérience ! » , souligne Georges Herter.

Métiers et savoirs d’antan travaille « main dans la main avec la Fédération des arboriculteurs du Haut-Rhin ». Aujourd’hui, il faut faire tourner l’installation ! « Nous offrons une alternative aux gens qui veulent continuer à valoriser leur production. Cela évite que les vergers ne soient abandonnés ! » C’est le sens initial de la démarche de l’association, dont les membres sont des passionnés. « Nous voulons préserver les paysages traditionnels du Sundgau, rappelle le président, André Ribstein. Mais il faut offrir des débouchés aux gens ! Distiller son propre schnaps, ce n’est pas donné à tout le monde. Ceux qui n’ont pas le savoir-faire ou pas le matériel peuvent s’adresser à nous. » 

Entretenir les vergers

Uffheim propose donc une solution de proximité à tous ceux qui tiennent à leurs vergers… Et qui veulent un produit de qualité, à consommer avec modération bien sûr. « Depuis que nous avons commencé, nous avons constaté que plusieurs vergers sont à nouveau tondus, soignés, les arbres taillés… Les comportements ont changé ! Et la campagne change de visage ! » , se félicite Georges Herter.

Lui-même a quatre grands cerisiers : « Nous n’avons pas pu tout cueillir. Deux fûts de cerise, cela fait déjà du volume. Nous privilégions les fûts de 50 litres, pour la manutention. Et nous encourageons nos arboriculteurs à faire de même : au-delà, c’est trop lourd à transporter. » 

André Ribstein souhaite « que les Sundgauviens replantent des arbres ». C’est ce qu’a fait Fernand Willauer. Cet habitant d’Uffheim, qui a été parmi les premiers à refaire un verger, en 1993, par amour de la nature, a fait cette année sa première mise en fût, 50 litres. « J’ai une quarantaine d’arbres. Avant, je distribuais les fruits, à la famille, aux amis. Mais beaucoup restaient pour les oiseaux ! Là, je peux valoriser les produits de mes arbres. Et je suis heureux d’avoir un alambic au village. Sans cela, je n’aurais peut-être pas sauté le pas. » 

La qualité à la clef

C’est la première saison qui commence, à Uffheim. « E lle sera décisive. C’est là qu’on se fait notre clientèle », souligne Georges Herter. Les producteurs de fruits paient une participation, au litre d’alcool pur produit. Ce sont les opérateurs de l’association qui effectuent le travail, bénévolement. « Nous connaissons l’installation, chacun d’entre nous est autonome. Nous sommes huit à neuf personnes pour piloter l’engin pour la saison. » Les cerises sont dans les fûts. « Il faut trois mois, naturellement, sans enzymes. Sinon, c’est un mois… Puis viendront les mirabelles, les quetsches… Avec, à la fin, une qualité garantie. En plus, l’association donne un coup de main pour le côté administratif » , conclut Georges Herter.

S’INSCRIRE Les personnes qui veulent des renseignements ou venir distiller peuvent appeler le 06.88.45.32.61 ou par courriel à ribstein.andre@orange.fr

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2014/07/13/distillation-la-premiere-saison-est-lancee-a-uffheim

 

Les bénévoles prêts à distiller

UFFHEIM 

Les bénévoles prêts à distiller

 

Les bénévoles de l’association Métiers et savoir-faire d’antan, aux commandes de leur nouveau centre de distillation, sont prêts pour leur première saison complète.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2014/07/13/les-benevoles-prets-a-distiller

 

 

Un cours de taille des arbres fruitiers ce samedi 15.03.2014

 

UFFHEIM

Un cours de taille des arbres fruitiers ce samedi

Le 15/03/2014 05:00 
La taille des arbres fruitiers permet d’obtenir une production abondante et de bonne qualité. DR
La taille des arbres fruitiers permet d’obtenir une production abondante et de bonne qualité. DR

L’association Métiers et savoir d’antan organise, ce samedi 15 mars, un cours de taille associant pratique et théorie, sur arbres fruitiers demi-tiges et haies fruitières. Il sera assuré par Frank Christnacher et Georges Herter, moniteurs renommés, qui accueilleront toute personne souhaitant s’initier ou se perfectionner et répondront à toutes les questions.

Pourquoi tailler les fruitiers ? Tout d’abord pour obtenir une production abondante et de bonne qualité. La taille judicieuse d’un arbre fruitier assure un meilleur rendement pour la récolte à venir et la pérennité de l’arbre. Celui-ci a en effet besoin d’être nettoyé de ses branches mortes et malades et de trouver son équilibre quand les fruits abondent sur ses branches.

Un entretien d’autant plus utile que cette année, la production de fruits pourrait être exceptionnelle, en quantité et en qualité.

Par ailleurs, rappelons que l’association dispose désormais d’un alambic à colonne où chacun peut venir distiller son eau-de-vie.

Y ALLER Ce samedi 15 mars à 14 h, au verger école d’Uffheim, dans la dernière rue à droite en sortant du village en direction de Magstatt-le-Bas.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2014/03/15/un-cours-de-taille-des-arbres-fruitiers-ce-samedi

 

Brennhisle Uffheim MSA Inauguration 04.12.2013

Du verger à l’alambic 03.12.2013

 

UFFHEIM

Du verger à l’alambic

L’association Métiers & savoir d’antan vient d’inaugurer sa station de distillation. La première dans la région des Trois Frontières.

Le 03/12/2013 05:00 par D.J.
L’alambic d’Uffheim fonctionnera sous la houlette de l’association Métiers & savoir d’antan et de son président André Ribstein (à droite).Photo  D.J.
L’alambic d’Uffheim fonctionnera sous la houlette de l’association Métiers & savoir d’antan et de son président André Ribstein (à droite).Photo D.J.
 

Déjà lors de ses vœux de 2010, le maire Jean-Marc Munsch avait évoqué « l’opportunité d’installer une station de distillation à Uffheim » , dans l’ancien dépôt des sapeurs-pompiers. « Un brennhisle non seulement pour fabriquer de l’alcool, mais surtout pour valoriser nos fruits qui trop souvent pourrissent par terre. » 

C’est désormais fait. André Ribstein et son association Métiers & savoir d’antan ont pu racheter un alambic aux bouilleurs de cru de l’Association du Haut-Sundgau à Muespach-le-Haut. 9500 euros pour cet appareil de fabrication allemande et d’un volume de 100 litres.

Le nouveau « brennhisle », officiellement inauguré samedi dernier par le maire et le président de Métiers & savoir d’antan, est désormais la deuxième station de distillation fixe dans le sud du Haut-Rhin, avec celle de Muespach-le-Haut.

Mais n’est pas bouilleur de cru qui veut. La loi est aussi stricte que les contrôles douaniers.

Producteurs de fruits uniquement

Seuls les producteurs de fruits ont le droit de transformer ces derniers en schnaps. Que l’on soit propriétaire ou locataire d’un verger ou d’un seul arbre fruitier : il faut en apporter la preuve. Pas la peine de se déplacer avec des fruits achetés ou ramassés. Pas de schnaps !

Une question cependant n’a pas encore trouvé réponse : une personne morale, une commune par exemple, propriétaire d’un verger, peut-elle fabriquer son schnaps communal ?

Quant au rendement, cela dépend des fruits. Pour obtenir un litre de schnaps de mirabelle, il faut apporter 20 litres de mirabelles fermentées. Pour la poire, moins riche en jus, 20 litres de poires fermentées ne donnent que 0,3 litre. Indépendamment du fruit, ce schnaps titre toujours 100 %. De l’alcool pur, quoi. Ce taux, il faut ensuite l’abaisser à l’aide d’une eau pas ou très peu minérale. Plus elle est riche en minéraux, plus le schnaps est trouble. À vos fruits !

CONTACTER Rendez-vous pour les distillations auprès de Métiers & savoir d’antan, André Ribstein, tél. 06.07.97.29.97. La station est ouverte le samedi en continu de 7 h 30 à 18 h.

ribstein.andre@orange.fr

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/12/03/du-verger-a-l-alambic

 

Succès pour la distribution des arbres fruitiers hautes tiges 23.11.2013

 

SIERENTZ

Succès pour la distribution des arbres fruitiers hautes tiges

Le 23/11/2013 05:00 
Le public a répondu présent au rendez-vous de l’association Métiers et savoir d’antan. DR
Le public a répondu présent au rendez-vous de l’association Métiers et savoir d’antan. DR

 

 

En juin, la communauté de communes du Pays de Sierentz a lancé son opération de commande groupée d’arbres fruitiers hautes tiges à destination des communes membres et des particuliers. Ces derniers ont ainsi pu réserver jusqu’à trois arbres par foyer, choisis dans une liste qui comptait pas moins d’une cinquantaine de variétés de fruitiers.

Cette action a été réalisée dans le cadre du Gerpaln – Plan de gestion de l’espace rural et périurbain – pour préserver les vergers traditionnels et agir en faveur de la biodiversité dans les campagnes alsaciennes. Elle a permis de bénéficier d’arbres fruitiers à moitié prix grâce aux subventions du conseil général du Haut-Rhin et de la communauté de communes. La taille était proposée par l’association Métiers et savoir d’antan.

Un franc succès donc, puisque 551 arbres ont ainsi été commandés, dont 467 pour les particuliers et 84 pour les vergers des communes et de la communauté de communes. La distribution a eu lieu le vendredi 15 novembre pour les communes et le samedi 16 novembre pour les particuliers, en collaboration avec l’association Métiers et savoir d’antan à Uffheim. Les membres de l’association ont pu répondre à toutes les questions et donner de bons conseils quant à la plantation et l’entretien des arbres fruitiers. Les personnes intéressées ont aussi pu bénéficier d’une pré-taille des arbres, étape importante pour leur bon développement.

Les trois variétés de fruitiers qui ont eu le plus de succès sont les mirabelles de Nancy (67 arbres), les quetsches d’Alsace (49) et les pommes reine des reinettes (28). De quoi faire de bonnes tartes et confitures dans quelques années !

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/11/23/succes-pour-la-distribution-des-arbres-fruitiers-hautes-tiges

 

Uffheim COURS DE TAILLE 27.02.2013

Uffheim

Le 27/02/2013
 

COURS DE TAILLE. L’association Métiers et Savoir d’Antan d’Uffheim organise son cours de taille à Uffheim samedi 2 mars, de 14 h à 17 h, au verger de Georges Herzog : allez jusqu’à la fin de la rue de la Liberté ; au bout, prendre le chemin à gauche. GPS 47.646431N, 7.451618E. Les cours sont gratuits et ouverts à tous, membres ou non-membres. Se munir d’un sécateur.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/02/27/uffheim

 

Magstatt-le-Haut COURS DE TAILLE 30.01.2013

 

Magstatt-le-Haut

Le 30/01/2013
 
 

COURS DE TAILLE. L’association Métiers et Savoir d’Antan d’Uffheim organise un cours de taille sur demi-tiges à Magstatt-le-Haut, samedi 2 février, de 14 h à 17 h. Rendez-vous au verger de Marie-Jeanne Muller (en venant de Magstatt-le-Bas, prendre le premier chemin à gauche à la sortie de la forêt en arrivant à Magstatt-le-Haut. GPS 47.631757N, 7.402739). Les cours sont gratuits et ouverts à tous, membres ou non-membres de l’association. Se munir d’un sécateur.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/01/30/magstatt-le-haut

 

Sierentz COURS DE TAILLE 17.01.2013

Sierentz

Le 17/01/2013 05
 

COURS DE TAILLE. L’association Métiers et Savoir d’Antan d’Uffheim organise son prochain cours de taille sur demi-tiges et haies fruitières de cerisiers à Sierentz, samedi le 19 janvier de 14 h à 17 h. Rendez-vous au verger de F. Christnacher, à gauche au sommet de la rue Hohlegasse. GPS 47.647618N, 7.453817. Les cours sont gratuits et ouverts à tous, membres ou non-membres de l’association. Se munir uniquement d’un sécateur.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2013/01/17/sierentz

 

Les métiers d’antan, des trésors de connaissances à préserver 24.09.2012

 

UFFHEIM

Les métiers d’antan, des trésors de connaissances à préserver

Hier, Uffheim accueillait une journée consacrée aux métiers d’antan, autour de la Mittlere Mühle. L’animation était assurée par des passionnés de diverses spécialités qui ont su captiver leur auditoire.

Le 24/09/2012 05:00 par Jean-Christophe Meyer

Connaître toutes les nuances entre le Vor-, le Mìttel- et le Noochläuf, traduisez tête, cœur et queue de passe en distillerie. Les secrets de la fabrication d’un panier en osier ou celle du miel. L’usage d’un moulin à huile dans lequel les paysans d’autrefois apportaient leurs cerneaux de noix et leurs graines de soja. Tout cela, et bien d’autres choses encore, était à découvrir hier à la Mittlere Mühle à Uffheim et dans ses environs, rue de la Liberté. André Ribstein et les membres de l’association Métiers et savoirs d’antan organisaient hier une journée découverte de tout le patrimoine paysan.

Parmi les exposants, voici André, de Carspach. Ce pilier parmi les arboriculteurs haut-rhinois est un passionné, comme tous ceux et celles venus présenter leurs savoir-faire à Uffheim. Il a créé, au fil des ans, une étonnante collection de sécateurs de toutes les régions de France. « Les plus anciens remontent au début du XIXe siècle », raconte-t-il.

Pressoirs et sécateurs

Tout à côté, une série de pressoirs. « C’est qu’il y avait beaucoup de vignes dans le temps à Uffheim », rappelle Pascal Dieret, membre de Métiers et savoirs d’antan. Pressoirs et sécateurs ont donc toute leur place. Tout comme l’alambic, dans lequel, hier, il y avait du marc en production. « Avec des raisins d’ici ! » explique Daniel Haesinger, animateur de formation à la distillerie artisanale. Il entamera d’ailleurs un cycle de cours théoriques pour la distillation, le 9 novembre prochain à Muespach-le-Haut. « Mais avant, avec les arboriculteurs et bouilleurs de cru du Haut-Sundgau, nous serons à Fislis, pour une exposition fruitière avec quelque 130 sortes de pommes ! »

Quant à André Ribstein, il est fier de son moulin à huile. « Il est toujours fonctionnel, contrairement au moulin à farine dont les pièces métalliques ont pour la plupart été vendues quand il n’a plus été assez rentable. » Le moulin à huile a fonctionné jusque dans les années soixante. « À l’époque, on n’allait pas chercher son huile à l’hypermarché ! Les paysans apportaient leurs cerneaux. Il fallait 5 à 7 kilos de noix pour faire un litre d’huile ! »

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2012/09/24/les-metiers-d-antan-des-tresors-de-connaissances-a-preserver

 

Apprendre à greffer les arbres fruitiers 07.04.2011

UFFHEIM

Apprendre à greffer les arbres fruitiers

Le 07/04/2011
Une greffe est pratiqué sur un porte-greffe. DR
Une greffe est pratiqué sur un porte-greffe. DR

 

Afin de maintenir la biodiversité fruitière, l’association « Métiers et savoir d’antan » organise un stage de greffage sur porte greffe, samedi 9 avril, à partir de 14 h, 8, rue de la Liberté à Uffheim.

L’association propose une initiation aux différentes techniques de greffe des arbres fruitiers et spécialement la technique du « greffage sur table ». Les portes-greffes et les greffons seront mis à disposition par l’association qui propose à chacun de créer son propre arbre fruitier, en outre il sera possible de ramener ses propres greffons pour les replanter chez soi.

Les arbres fruitiers de variétés anciennes et locales constituent des éléments marquants des paysages et sont importants pour la faune locale. Leur conservation est un enjeu patrimonial considérable. La greffe sur végétaux a été inventée par les Chinois il y a plusieurs milliers d’années. Les Grecs et les Romains ont importé la technique en Europe. C’est par la volonté de chacun que la pérennité des variétés de fruits locales peut être sauvegardée.

Y ALLER Samedi 9 avril, à partir de 14 h, 8, rue de la liberté à Uffheim. La formation est gratuite, renseignement au 03.89.83.90.95 ou ribstein.andre@orange.fr

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2011/04/07/apprendre-a-greffer-les-arbres-fruitiers

Uffheim, le bon président 21.09.2010

 

Uffheim, le bon président

Le 21/09/2010 
 
 

Dans notre édition d’hier lundi, une erreur s’est glissée dans notre article sur la découverte des métiers et savoirs d’antan, manifestation organisée à Uffheim. Ce n’est pas Yves Holbein, comme nous l’avons indiqué, qui préside l’association « Métiers et savoir d’antan », mais André Ribstein.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2010/09/21/uffheim-le-bon-president

 

Découverte des métiers et savoir d’antan 20.09.2010

 

UFFHEIM

Découverte des métiers et savoir d’antan

Le 20/09/2010

Ce dimanche, l’association « Métier et savoir d’antan d’Uffheim » présidée par Yves Holbein nous proposait un magnifique parcours de 1,7 km dans le village d’Uffheim à la découverte des métiers d’autrefois. Le public a découvert les outils des anciens, les moissons, les batteuses, le travail du bois, où l’atelier « Scieur de Long » très impressionnant dans sa technique attirait le regard. La promenade se poursuivait pour découvrir le verger, la Casemate, la fenaison en passant par le moulin à huile en parfait état de marche. Une découverte pour certains et de très bons souvenirs pour d’autres.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2010/09/20/decouverte-des-metiers-et-savoir-d-antan

 

Vivante tradition paysanne 12.09.2010

 

UFFHEIM

Vivante tradition paysanne

L’association Métiers et Savoir d’Antan proposent sa 4 e « Ballade des savoirs d’antan » à Uffheim, le dimanche 19 septembre. Un retour vivant au passé.

Le 12/09/2010
Parmi toutes les activités proposées, la dégustation d’un jus de pomme tout frais. Archives J.-C. M.
Parmi toutes les activités proposées, la dégustation d’un jus de pomme tout frais. Archives J.-C. M.

La « Ballade des savoirs d’antan », associée à la Journée du patrimoine, est l’occasion de découvrir les us et coutumes, d’apprécier les richesses du patrimoine local, le travail en forêt et à la ferme, les gestes oubliés comme la confection de fagots, le bûcheronnage à l’ancienne… Un véritable village sortira ainsi de terre, qui va une nouvelle fois renouer avec les métiers qui n’existent plus.

Un parcours bucolique autour d’Uffheim d’une dizaine d’étapes sera ainsi proposé aux visiteurs.

À chaque étape, des passionnés présenteront leur savoir-faire.

Outils et images

Pour commencer, dans la Maison des associations, François Keller, l’homme qui a su préserver l’âme des objets d’antan, dévoilera une partie de sa collection d’outils de métiers aujourd’hui disparus : plus de 2000 outils de 44 métiers !

Au même endroit, Yves Holbein exposera une belle série d’images anciennes d’Uffheim. Devant l’entrée de la salle, retrouvons les gestes du cordier, l’un des seuls artisans qui était obligé de marcher à reculons sur plusieurs dizaines de mètres pour produire ficelles et cordes, nécessaires à tous. La plante la plus utilisée était le chanvre.

En allant à la ferme de Jean-Luc Koerper, le visiteur découvrira d’anciennes machines pour la moisson, les métiers de la montagne comme la fabrication des canalisations avec des troncs percés, la coupe de troncs sur la longueur, une authentique mini scierie, un tonnelier, un moteur monocylindre pouvant entraîner une batteuse… Un peu plus loin, l’on trouvera d’autres machines agricoles, relativement récentes, pour la plantation et récolte de la pomme de terre au XXe siècle.

Tout en poursuivant le parcours, une démonstration des différentes étapes pour la préparation du bois de chauffage sera faite par Michel Koerper.

Une première au verger

Retour dans la nature où Métiers et Savoir d’Antan présentera pour la première fois son verger-école, grâce à ses deux moniteurs, Frank Christnacher et Georges Herter : démonstrations de pressage de pommes, fabrication de jus de fruit et pasteurisation. Tous pourront goûter à ce jus fraîchement pressé, ainsi qu’à différentes confitures.

Sur le même site, M. Messerlin montrera différents nichoirs et hôtels à insectes. À quelques encablures de là, Pascal Adrian initiera les visiteurs dans sa collection de tracteurs et matériels pour la fenaison (râteau mécanique, faneuse, faucheuse).

Minoterie

Avant de retourner au village, le public pourra se familiariser, à la Mittlere Mühle, avec les différentes céréales qui sont utilisées pour les moutures. Les étapes successives de la transformation des grains en farine seront expliquées. Il sera également possible de découvrir les divers produits issus de la mouture du blé. Les jeunes visiteurs pourront eux-mêmes trier les graines, décortiquer des épis de blé, moudre, tamiser…

Des farines fabriquées dans un moulin du Sundgau seront d’ailleurs mises en vente.

La famille Ribstein proposera des visites guidées de son moulin à huile. Un peu plus loin, le boulanger Christophe Wirth fera déguster son pain artisanal aux multiples formes et goûts. Dans le hangar, l’on trouvera une exposition sur la minoterie des origines à nos jours, des charrues, ainsi que des sacs de farine du début du XX e siècle.

Dans un enclos évolueront différents animaux de la ferme : des chèvres, canards, moutons, poules…

Au retour du village, devant la mairie, l’apiculteur Frank Leiby sera présent avec ses miels bio qu’il tire de ses 200 ruches.

« L’authenticité est notre cheval de bataille. Les personnes qui effectueront les différentes démonstrations expliqueront ces gestes qui régissaient le quotidien d’une époque révolue. Ils échangeront volontiers avec les visiteurs, mais c’est avec leurs mains qu’ils s’expriment le mieux », résume André Ribstein, président de l’association Métiers et Savoir d’Antan.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2010/09/12/vivante-tradition-paysanne

 

Uffheim : le goût des choses simples 12.09.2010

Uffheim : le goût des choses simples

Le 12/09/2010
Uffheim compte mettre à l’honneur les métiers d’antan, dimanche prochain. Archives J.-C. M.
Uffheim compte mettre à l’honneur les métiers d’antan, dimanche prochain. Archives J.-C. M.

 

L’association Métiers et Savoir d’Antan se joindra à la Journée du patrimoine en organisant sa 3e « Ballade des savoirs d’antan », le dimanche 19 septembre à Uffheim. À cette occasion, les visiteurs découvriront, sur un parcours bucolique autour du village, une dizaine d’étapes où des métiers aujourd’hui disparus referont leur apparition. Principalement axée autour des traditions paysannes, la fête permettra de découvrir le travail des champs et de la forêt, la production d’huile, de jus de fruit, de farine, de cordes en chanvre, de canalisations en bois. À midi, monsieur le maire en personne sera à l’alambic pour concocter sa fameuse palette au marc de gewurztraminer.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2010/09/12/uffheim-le-gout-des-choses-simples

 

Fête des associations 29.06.2010

UFFHEIM

Fête des associations

Samedi, les portes étaient grandes ouvertes à la salle des Associations à Uffheim. Les associations locales y tenaient leur forum.

Le 29/06/2010
Démonstration du tennis de table.  Photo Valérie Doumayrou
Démonstration du tennis de table.  Photo Valérie Doumayrou

 

Les différentes associations avaient prévu de faire des démonstrations en direction d’un public venu nombreux à l’heure du repas, dans le cadre du 1er forum des associations de Uffheim.

En effet, la kermesse de l’école ayant fini vers 11 h, le public s’est rendu vers la salle où la musique Espérance du village interprétait quelques morceaux. Les pompiers avaient également prévu des démonstrations de leur savoir-faire.

Le club tennis de table, après exhibition, proposait de petits matchs aux enfants et aux adultes qui ont ainsi pu s’essayer à cette discipline.

Un espace était aussi réservé aux métiers d’antan, à la gymnastique, au foot et au karaté. Une grande première pour l’ASU (Association des sociétés de Uffheim) et pour son président, René Almy : « C’est la première fois que nous organisons ce forum, mais également que nous organisons, en commun avec toutes les associations du village, une manifestation ». À réitérer sans aucun doute l’an prochain.

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2010/06/29/fete-des-associations

 

Cours de taille 26.01.2010

UFFHEIM

Cours de taille

Le 26/01/2010
L’art et la manière d’apprendre à tailler les arbres. DR
L’art et la manière d’apprendre à tailler les arbres. DR

 

L’association Métiers et savoir d’antan reprend les cours d’initiation de taille pour amateurs. Ces cours sont destinés à toutes les personnes possédant un verger souhaitant connaître les bases élémentaires de la taille des arbres fruitiers.

Ces cours permettront, en un minimum de temps (quatre après-midi) d’acquérir des connaissances de base pour tailler, greffer et soigner les arbres fruitiers. Pendant ces formations, les stagiaires pourront apprendre différents modes de tailles, tels la taille de formation pyramidale, la taille des haies fruitières, la taille de ravalement et d’éclaircissage ainsi que le greffage.

Apporter son sécateur et sa bonne humeur et le tout se fera dans un moment d’échange et de convivialité.

Calendrier des cours : 14 février de 14 h à 17 h ; samedi 13 mars de 14 h à 17 h ; samedi 27 mars de 14 h à 17 h.

Pour tout renseignement, contacter le 03.89.83.90.95. ou par mail ribstein.andre@orange.fr

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2010/01/26/cours-de-taille

 

Petit arbre fruitier deviendra grand Uffheim MSA

UFFHEIM

Samedi 21 MARS 2015

Petit arbre fruitier deviendra grand

 

Les arboriculteurs d’Uffheim, sous la houlette du formateur Georges Herter, ont convié le public à un cours de greffe d’arbres fruitiers. Pas besoin de posséder des arbres ou d’avoir des connaissances en la matière pour y assister. Bien au contraire. Les conseils sont si bien donnés que même les néophytes s’y retrouvent.

2015 03 21 cours de greffe msa 03 

Georges Herter (à droite) présente les porte-greffes fruitiers qui accueilleront les greffons.

Photos L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 04

Le greffon doit être du même diamètre que le porte-greffe.

Photo L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 06

Porte-greffe et greffon sont ensuite taillés en biseau.

Photo L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 05

Après le biseautage, faire une en- taille aux deux tiers pour pouvoir insérer le greffon dans le porte-greffe.

Photo L’Alsace/N.M.

Capture d e cran 2015 03 26 a 18 59 33 

Une fois greffon et porte-greffe insérés l’un dans l’autre, un élastique dégradable les maintient.

Photo L’Alsace/N.M.

certes plus délicat qu’un arbre fruitier qui grandit à température ambiante. Les agrumes ne supportent pas des températures négatives. »

Assouvir sa curiosité

Pierrette, de Saint-Louis, est venue pour assouvir sa curiosité. « Je n’ai pas d’arbres fruitiers, mais je suis très nature et j’adore jardiner. Mais je n’ai pas beaucoup de place. Si j’en avais plus, j’aurais alors beaucoup d’arbres ! » Mais ce qu’elle a appris ce jour-là ne restera pas lettre morte. « Je vais transmettre ces bons conseils à ma famille, à mon entourage. »

Louise et Gérard, d’Uffheim, n’y connaissent pas grand-chose non plus, « mais cela nous intéresse. Nous sommes membres passifs de l’association d’arboriculture. Nous avons des arbres fruitiers, mais nous n’avons jamais réussi à avoir une grande récolte », racontent-ils en riant. Qu’importe, il reste de quoi faire plaisir aux petits-enfants avec de succulentes tartes « Et je fais aussi des confitures, entre 10 et 15 kg par an. Au moins, on sait ce qu’on a et ce qu’on mange ! »

Marie et Vincent, jeune couple d’Uffheim, ont un jardin encore nu pour l’instant. Mais avant qu’il ne se transforme en jungle, ils sont venus écouter les conseils des arboriculteurs. « On voudrait planter quelques arbres, mais on ne sait pas trop comment les entretenir. » Du coup, leurs parents les ont incités à venir faire un tour chez les arboriculteurs. C’est avec beaucoup d’attention que tout ce petit groupe a écouté Georges Herter dispenser ses précieux conseils, démonstration à l’appui, d’une greffe à l’anglaise compliquée.

SURFER http : http://uffheim-metiers-et-savoir-d-antan.e-monsite.com

 

 

Petit arbre fruitier deviendra grand Uffheim MSA

UFFHEIM

Samedi 21 MARS 2015

Petit arbre fruitier deviendra grand

 

Les arboriculteurs d’Uffheim, sous la houlette du formateur Georges Herter, ont convié le public à un cours de greffe d’arbres fruitiers. Pas besoin de posséder des arbres ou d’avoir des connaissances en la matière pour y assister. Bien au contraire. Les conseils sont si bien donnés que même les néophytes s’y retrouvent.

2015 03 21 cours de greffe msa 03 

Georges Herter (à droite) présente les porte-greffes fruitiers qui accueilleront les greffons.

Photos L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 04

Le greffon doit être du même diamètre que le porte-greffe.

Photo L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 06

Porte-greffe et greffon sont ensuite taillés en biseau.

Photo L’Alsace/N.M.

 2015 03 21 cours de greffe msa 05

Après le biseautage, faire une en- taille aux deux tiers pour pouvoir insérer le greffon dans le porte-greffe.

Photo L’Alsace/N.M.

Capture d e cran 2015 03 26 a 18 59 33 

Une fois greffon et porte-greffe insérés l’un dans l’autre, un élastique dégradable les maintient.

Photo L’Alsace/N.M.

certes plus délicat qu’un arbre fruitier qui grandit à température ambiante. Les agrumes ne supportent pas des températures négatives. »

Assouvir sa curiosité

Pierrette, de Saint-Louis, est venue pour assouvir sa curiosité. « Je n’ai pas d’arbres fruitiers, mais je suis très nature et j’adore jardiner. Mais je n’ai pas beaucoup de place. Si j’en avais plus, j’aurais alors beaucoup d’arbres ! » Mais ce qu’elle a appris ce jour-là ne restera pas lettre morte. « Je vais transmettre ces bons conseils à ma famille, à mon entourage. »

Louise et Gérard, d’Uffheim, n’y connaissent pas grand-chose non plus, « mais cela nous intéresse. Nous sommes membres passifs de l’association d’arboriculture. Nous avons des arbres fruitiers, mais nous n’avons jamais réussi à avoir une grande récolte », racontent-ils en riant. Qu’importe, il reste de quoi faire plaisir aux petits-enfants avec de succulentes tartes « Et je fais aussi des confitures, entre 10 et 15 kg par an. Au moins, on sait ce qu’on a et ce qu’on mange ! »

Marie et Vincent, jeune couple d’Uffheim, ont un jardin encore nu pour l’instant. Mais avant qu’il ne se transforme en jungle, ils sont venus écouter les conseils des arboriculteurs. « On voudrait planter quelques arbres, mais on ne sait pas trop comment les entretenir. » Du coup, leurs parents les ont incités à venir faire un tour chez les arboriculteurs. C’est avec beaucoup d’attention que tout ce petit groupe a écouté Georges Herter dispenser ses précieux conseils, démonstration à l’appui, d’une greffe à l’anglaise compliquée.

SURFER http : http://uffheim-metiers-et-savoir-d-antan.e-monsite.com

 

 

Première taille d’hiver Uffheim MSA

UFFHEIM

Samedi 10 FEVRIER 2018

Première taille d’hiver

L’association Métiers et savoir d’antan d’Uffheim organise son premier cours de taille d’hiver sur arbres fruitiers ce samedi.

UFFHEIM

Le 07/02/2018 05:00 par Jean-Christophe Meyer 

 

Premiere taille d hiver 1518610059

 

http://www.lalsace.fr/haut-rhin/2018/02/07/premiere-taille-d-hiver

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. md3005 Sam 07 mars 2015

super, mon "papapa" sur la 1ère photo !

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : Jeu 03 mai 2018

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site